The Klaro blog

Productivity

11.05.2020

De l'importance des Quick wins

On sous estime trop souvent les "petites" tâches, alors qu'elles offrent un sentiment d'accomplissement et permettent de se mettre en mouvement pour les dossiers qui demandent plus d'énergie.

Photo by Carl Heyerdahl on Unsplash

Photo by Carl Heyerdahl on Unsplash

Il n'est pas rare, au travail ou à la maison, de faire des listes de choses à faire. Quand ces dernières sont nombreuses, peu plaisantes, ou demandent un réel effort, il est fréquent de regarder la liste avec hésitation, voire une motivation tout relative pour s'y mettre...

Face à un manque de motivation, il existe une technique simple et facile, qui consiste à trouver les Quick Wins: trouver dans la liste, les idées de coût faible, et qui demandent peu d'effort. C'est une possibilité d'allumage à ne pas sous-estimer. Dans Klaro, il faut environ 5 minutes pour créer ces deux dimensions, Effort et Coût, et trier ces cartes.

L'idée est alors simple: isoler les Quick Wins, et se mettre à travailler, carte après carte.

J'ai encore découvert récemment, en travaillant réellement sur des travaux ménager qui me motivaient peu, qu'une chose en amenant une autre... on passe finalement rapidement de cela:

à cela:

Chez Klaro, on connait tellement l'élan de motivation qu'offre le fait de clôturer une carte, qu'on en a fait une fonctionnalité spéciale: c'est encore mieux quand les cartes disparaissent! Le but du jeu est alors de vider le board (sans faire n'importe quoi pour autant). Après c'est pause, fini, vacances, relax, whatever.

Vous objecterez peut-être que ces cartes de faible coût ET faible effort sont donc généralement de faible importance également. Bien sûr, mais:

  • C'est l'accumulation de ces cartes clôturées qui donne de la valeur, dès lors qu'il est possible d'en faire plusieurs dizaines en quelques heures ou jours (en fonction du contexte).

  • La motivation que le processus génère peut être rapidement mise à profit pour se lancer sur des dossiers plus gros, qui semblaient insurmontables jusque là en ce lundi matin. Et cette valeur là, pouvoir se relancer, est souvent inestimable.

Les Quick Wins dans le cadre du travail

La technique présentée ici peut sembler anecdotique, ou restreinte à de petits travaux domestiques. Si vous pensez cela, détrompez vous! Elle prend tout son sens par contre, seul ou en équipe,

  • Face à un backlog de projet informatique, listant des centaines de bugs et fonctionnalités à implémenter,

  • Face à une pile de 150 documents à revoir ou corriger,

  • Face à 250 travaux d'élèves à évaluer,

  • Face à une montagne de commentaires d'un.e promoteur.ice de thèse,

  • Face à une liste interminable de prospects à appeler,

  • Face à des centaines de vidéos dont les sous-titres doivent être traduits,

  • Face à un chantier de rénovation nécessitant plusieurs dizaines de prises de conseil et d'interventions,

  • Face à l'organisation d'un grand événement qui nécessite une bonne préparation

  • etc.

Dans tous ces cas là, l'effort nécessaire est conséquent. La technique des Quick Wins n'est pas un outil de priorisation formel, et ne met d'ailleurs pas l'accent sur l'importance (ou la valeur) des tâches ciblée. On aurait tort, néanmoins, de la sous-estimer: appliquée de manière régulière, elle maintient quelques piliers essentiels qui expliquent les bons résultats des équipes agiles:

  • Une équipe performante est une équipe motivée. D'où l'importance d'un sentiment d'accomplissement,
  • Une équipe performante délivre en continu. Ce n'est possible qu'en décomposant les grands dossiers en plus petites tâches, donc des quick wins.

Dans tous les cas cités plus haut, et bien d'autres encore, ces techniques d'agilité mises en lumière sur notre blog, sont bien sûr supportées par Klaro. Nous sommes à votre écoute, pour vous aider, ou en co-créer de nouvelles!

Subscribe to our newsletter

Ready to make your life easier?

Start using Klaro now.

Book a demo Start for free